Accueil

Kirumba : Le Creddho engagé pour la réunification familiale

 

(Image: Hekima Kanyere Wangevere et sa mère lors de la réunification familiale à Kirumba) 

 

Confrontée à des violences familiales, la jeune Hekima (12ans) a dû quitter le toit parental à Bingi le 25 Octobre dernier pour se rendre à Kirumba au sud du territoire de Lubero. N'ayant aucune famille d'accueil dans la région, cette jeune fille s’est rendu au bureau de l’autorité locale de base qui l’a à son tour référée à l’antenne locale du Centre de recherche sur l’Environnement, la Démocratie et les droits de l’Homme. Hekima a été logée et pris en charge dans une famille d'accueil transitoire accompagnée par le CREDDHO. Nous avons au même moment lancé les démarches pour retrouver les parents de la jeune fille et réunir à nouveau sa famille. 

 

Onze jours plus tard, nos efforts ont finalement payé. Nous avons réussi à identifier les parents de Hekima, contacter sa mère et déclencher ainsi le processus de la réunification familiale. Le jeudi 04 Novembre 2021, une cérémonie solennelle de réunification familiale a eu lieu au bureau de la division des affaires sociales à Kirumba. Cette cérémonie a connu la participation des responsables de la division des affaires sociales, des autorités politico-administratives de la commune Kirumba, des animateurs locaux du CREDDHO et des membres de la famille de la jeune Hekima. Au cours de celle-ci, la mère de la jeune fille a été sensibilisée sur la protection de l'enfance et les méfaits des maltraitances physiques et morales contre les enfants.

 

"Je suis heureuse de retrouver ma fille Hekima qui est partie par ma faute il y a environ deux semaines. Je remercie vivement le CREDDHO et tous ceux qui m'ont aidé à prendre soin d'elle et à la retrouver. Je m'engage désormais à la garantir un environnement familial propice à son épanouissement personnel au sein de la famille même" a déclaré madame Solange en serrant à nouveau sa fille entre ses bras. 

 

3 autres jeunes filles en attente de réunification

 

Hekima a regagné son village et sa famille depuis le 05 Novembre 2021. Ce n’est pas le cas pour Nicole Kavira Kikuku (11ans), Dorika Kavira Kayenga (11 ans) et Faradja Kavugho Tsongo (11ans). Séparées de leurs familles pour des raisons diverses, ces trois jeunes filles sont prises en charge par deux familles d’accueil transitoire à Kirumba depuis Octobre 2021. Le CREDDHO accompagne et soutient les deux familles d’accueillent provisoires et entreprend les démarches nécessaires pour retrouver les parents de trois enfants en vue d’une réunification familiale effective. Cette démarche peut s’avérer parfois couteuse et délicate.

 

En raison des conflits armés, de la pauvreté, des violences familiales et des catastrophes diverses (éruption volcanique, inondation, …), les enfants sont parfois amenés à se séparer involontairement de leurs parents ne province du Nord Kivu. Ces séparations familiales brusques exacerbent la vulnérabilité des enfants, les exposant davantage à toute sorte de danger, d’abus et d’exploitation. En appui à la division des Affaires Sociales, le CREDDHO assure la protection des enfants séparées de leur parent au Sud du territoire de Lubero. A travers la prise en charge des enfants séparées, l’éducation à la protection de l’enfance, le plaidoyer auprès des décideurs et la réunification des familles séparées, nous nous mobilisons pour que les enfants exposés à la séparation bénéficient d’un environnement familial et social propice à leur épanouissement intégral. 

Share